Croix-Rouge Franaise
HCFDC

Accidents quotidiens
 
Chute Version imprimable

Un sol rendu glissant par l’épandage de produits, un sol inégal, un revêtement détérioré ou des obstacles qui entravent les lieux de passages sont autant d’éléments qui peuvent entraîner des chutes de plain-pied.
On pense au gag de la chute qui amuse et qui trop souvent laisse un très mauvais souvenir avec des séquelles parfois sérieuses.

Plus grave est la chute de hauteur (contrebas, escaliers, chaise, escabeau, échelle, échafaudage, passerelle, quai…). Loin de concerner uniquement les employés du secteur des BTP, tout employé est concerné par la chute qu’elle soit de plain-pied ou de faible hauteur. Les chutes représentent les accidents les plus fréquents dans l’entreprise et aussi l’une des premières raisons d’arrêt maladie. Il est néanmoins possible de les prévenir par des mesures simples et une vigilance accrue du personnel de l’entreprise.

Pour diminuer le risque !!

Pour une prévention réussie, la réglementation en vigueur et les consignes de sécurité doivent être respectées. En outre, il convient avant tout d’évaluer les risques, de prendre des mesures correctrices et d’en informer le personnel.  

Pour la prévention des risques de chute de plain-pied, des revêtements de sol antidérapants doivent être privilégiés, les inégalités de surfaces et/ou obstacles doivent être soit supprimés soit clairement signalés, notamment dans les lieux de passage, les sols doivent être nettoyés régulièrement et tout produit accidentellement répandu, immédiatement épongé.  

Pour la prévention des chutes de hauteur, les zones avec différence de niveaux et accès en hauteur doivent être balisées, des mains courantes, garde-corps, barrières installés et vérifiés régulièrement. Le personnel doit être formé à l’utilisation des dispositifs mobiles dont la fiabilité doit être régulièrement vérifiée. Certaines activités peuvent nécessiter une protection particulière, se renseignez-vous auprès des responsables.

Si cela arrive

Les conséquences d’une chute de plain-pied peuvent aller d’une simple égratignure à un traumatisme voire une hémorragie.

Dans tous les cas, il convient de protéger la victime et de donner l’alerte.


Pour en savoir plus : http://www.inrs.fr

 
Suivant >