Entreprises arrow Accidents majeurs arrow Vague de chaleur
Croix-Rouge Franaise
HCFDC

Accidents majeurs
 
Vague de chaleur Version imprimable

Les entreprises doivent prévoir la survenue d'épisodes de chaleur intense et prendre en compte ce risque, qui peut se surajouter aux risques professionnels habituels, dans leur stratégie de prévention. Les consignes ci-après complètent et précisent les informations figurant dans la rubrique Se préparer.

 

Pour diminuer le risque !

  • Comprendre l’information et l’alerte météorologique :
    www.meteo.fr/meteonet/vigilance/
  • Les constructions nouvelles qui abritent des locaux destinés au travail doivent permettre d'adapter la température à l'organisme humain pendant le travail ;
  • Faites établir par le médecin du travail un document à afficher dans l'entreprise qui rappelle:
    • Les risques liés à la chaleur ;
    • Les moyens de prévenir les risques liés à la chaleur ;
    • Les premiers gestes à accomplir si un salarié est victime d'un coup de chaleur.
  • Prévoyez une nouvelle organisation du travail : afin de réduire les cadences, d'alléger les manutentions manuelles (prévoir des aides mécaniques) ;
  • Vérifiez que la ventilation est correcte, conforme à la réglementation ;
  • Surveillez la température ambiante ;
  • Assurez-vous que le port des équipements de protection individuelle est compatible avec les fortes chaleurs ;
  • Mesures à envisager sur des bâtiments existants : Stores, rafraîchissement d'ambiance, films antisolaires sur les parois vitrés.

 

Que faire si cela arrive :

  • Informez tous les travailleurs des risques, des moyens de prévention, des signes et symptômes du coup de chaleur ;
  • Mettez à disposition de l'eau potable fraîche pour la boisson : installez des sources d'eau potable fraîche à proximité des postes de travail, en quantité suffisante ; La déshydratation est la cause principale des perturbations de l'organisme en cas de forte chaleur ;
  • L'air doit être renouvelé dans les locaux fermés où le personnel est amené à séjourner (pour éviter l'augmentation exagérée de la température, les mauvaises odeurs) ;
  • Postes de travail extérieurs : les travailleurs doivent être protégés dans la mesure du possible contre les conditions atmosphériques. Prévoyez des zones d'ombre, des abris extérieurs, des aires climatisées ;
  • Chantiers du BTP : les travailleurs doivent disposer d'au moins 3 litres d'eau par personne et par jour ;
  • Mettez à disposition des ventilateurs, brumisateurs d'eau minérale, stores extérieurs ;
  • Adaptez les horaires de travail : commencez plus tôt le matin, supprimez les équipes d'après midi ;
  • Organisez des pauses supplémentaires, ou plus longues aux heures les plus chaudes ;
  • Surveillez la température ambiante ;
  • Incitez les travailleurs à se surveiller mutuellement pour déceler rapidement les signes du coup de chaleur.


>> Evacuez les locaux climatisés si la température intérieure atteint ou dépasse 34° en cas de défaut prolongé du renouvellement d'air.


POUR PLUS D’INFORMATIONS
sur les conditions de travail en cas de forte chaleur, consultez :

  • La fiche de recommandations pour les travailleurs extraite de la circulaire du 4 mai 2007 ;
  • www.inrs.fr (Institut national de recherche de sécurité pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles) ;
  • www.anact.fr (Agence nationale pour l’amélioration des conditions de travail).
 
< Précédent   Suivant >