Entreprises arrow Accidents quotidiens arrow Conditions de travail
Croix-Rouge Franaise
HCFDC

Accidents quotidiens
 
Conditions de travail Version imprimable

Tout employé exposé à des niveaux sonores élevés, à un éclairage d’intensité inappropriée ou à des températures inhabituelles peut voir ses capacités de travail ou la vigilance, nécessaire pour exercer son activité, sérieusement amoindries.

Des conditions de travail inhabituelles ou mal adaptées à l’activité exercée peuvent entraîner directement ou indirectement des risques pour la santé et provoquer des accidents.

 

Les risques liés au bruit

Une exposition continue au bruit avec des niveaux sonores variables (machines industrielles, circulation ou simples imprimantes), peut à terme entraîner une baisse des capacités auditives des personnes exposées. Les risques de surdité sont réels et surtout irréversibles. La baisse progressive de l’audition peut entraîner des accidents du travail très graves (consignes devenues inaudibles, bruits annonçant un danger non perçus…).

Pour diminuer le risque !!

Dans l’idéal, il conviendrait de supprimer les sources de bruits, sinon de limiter le temps d’exposition du personnel à des niveaux sonores élevés.
Dans la mesure du possible, placer les appareils bruyants dans des locaux séparés ou, à défaut, installer des protections isolantes et /ou équiper le personnel exposé de protections individuelles (casques, bouchons d’oreille, etc.).

 

Les risques liés à l’éclairage

Un éclairage inadapté à l’activité exercée peut entraîner une fatigue et une baisse de vigilance qui finit par devenir source d’accidents du travail.

Pour diminuer le risque !!

Dans la mesure du possible, il convient d’adapter l’éclairage à l’activité exercée (éclairage naturel ou muni d’un réglage individuel). S’enquérir du confort du personnel à ce sujet.

 

Les risques liés aux températures inhabituelles.

Une température inadaptée à l’activité exercée (températures inhabituelles ou conditions climatiques hostiles - intempéries, grand froid, canicule…) peuvent nuire à la santé (fatigue, malaises, accidents, etc.).

Pour diminuer le risque !!

Dans la mesure du possible, il convient d’installer un chauffage réglable par le personnel, d’aménager des pauses dans des lieux tempérés, notamment pour le personnel travaillant en ambiance trop chaude ou trop froide.
En cas de brusques changements de température, s’assurer que le personnel a reçu une information sur les conduites à tenir (plans gouvernementaux « grand froid » ou « canicule », plan particulier de l’entreprise…).

 
< Précédent   Suivant >